Actualités

♦ Oh Happy Day !

Une bonne nuit de repos plus que méritée, un bon petit déjeuner et nous voilà partis pour une activité attendue impatiemment de tous : le fameux Gospel new yorkais !

Déjà dans le métro pour nous rendre à la First Corinthian Baptist Church à Harlem, véritable temple du Gospel, nous donnions le ton en chantant à tue-tête Oh happy Day, bousculant la quiétude habituelle de la rame.

Dès nos premiers pas dans cette somptueuse et gigantesque église qui ressemble d’avantage à une grande salle de concert plus qu’à une église à proprement parlé, nous sommes directement tombés sous le charme. A notre arrivée, un chant très rythmé de Gospel avait déjà commencé. Nous avons gagné rapidement et discrètement nos places tout en frappant le rythme avec nos mains. Nous pouvions voir qu’au fur et à mesure de l’accélération des instruments, des sourires se sont affichés sur les visages des spectateurs occasionnels pendant que les habitués levèrent leurs mains tout en se balançant en cadence. Petit à petit, la joie et la bonne humeur des groupes ont réussi à toucher l’ensemble de l’auditoire. Nous dansions et chantions avec eux, un réel moment de partage et de bonheur.

Les chanteurs et danseurs ont ensuite laissé place au Pasteur qui a lu un extrait de la Bible. Nous avons été impressionnés par cette femme qui a réalisé une véritable performance théâtrale. Par son entrain, elle nous faisait vivre cet extrait plus que de simplement nous la lire. En France, les extraits de la bible auraient simplement été lu sans le moindre changement dans l’intonation de la voix. La lecture de textes sacrés au sein d’une Eglise Gospel s’avère bien plus joyeuse et captivante.

Ce fut une expérience unique et incroyable. C’est tout un pan de la population new yorkaise qui est touchée par le Gospel, reflétant l’expression de la souffrance des Noirs récemment émancipés. Nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir assister à l’une de leur cérémonie.

De retour au centre de Manhattan, nous avions rendez-vous à la Public Library of New York, la bibliothèque la plus ancienne de New York. Salle après salle, émerveillés par la beauté des lieux, nous avons réalisé à quel point cette ville était bercée d’histoire et de richesses.

Le plus spectaculaire était ce qui se trouvait au-dessus de nos têtes : de magnifiques fresques étaient peintes au plafond, dignes de la chapelle Sixtine. Michel Ange ne serait-il pas passé par là ?

En sortant de la bibliothèque, nous avons vu un homme se faire arrêter par un vigile pour avoir volé un livre. Pour cet acte, la police a été contactée. Encore une fois, nous avons pu constater un contraste avec la France. En effet, lorsqu’un livre est dérobé en bibliothèque dans notre pays, la politique se fait généralement plus souple. La discorde se règle directement entre les individus. Aux Etats-Unis, le moindre écart appel le plus souvent à la justice.

Après cette visite, le quartier libre fut annoncé. Chacun a donc pu découvrir New-York à sa manière.

 

Nous vous laissons, nous avons faim, à demain pour de nouvelles aventures !!!

↓