ERASMUS

♦ La nécessité de l’internationalisation

La connaissance des langues et l’ouverture vers l’international sont des aspects fondamentaux sur lesquels la FACO a décidé de s’investir : accueil d’étudiants étrangers, présence forte d’enseignants internationaux, mise en place de séjours d’études en particulier dans le cadre du programme Erasmus et double diplôme avec l’université Macerata.

Nos étudiants en droit peuvent ainsi suivre un semestre d’études dans les universités suivantes :

  • Macerata en Italie,
  • Cracovie en Pologne,
  • León en Espagne

Cette expérience procure un bénéfice incomparable en termes d’acquisition de connaissances nouvelles et offre des opportunités de stages en entreprises dans les pays d’accueil.

La FACO met également en place une validation externe du niveau de langue (Anglais) pour ses étudiants arrivant en fin de parcours de formation avec les tests IELTS et TOEIC.

♦ TÉMOIGNAGE

 

RAPHAËLLE, étudiante en droit :

« Je suis partie l’année dernière au second semestre en Erasmus à Cracovie en Pologne et je ne peux que conseiller fortement cette extraordinaire aventure ! J’étais très anxieuse avant le départ. Mon niveau en anglais était très faible (A2) et cela a été un inconvénient au début. Mais grâce à Pauline, étudiante aussi à la FACO et avec qui je suis partie, nous nous sommes faits des amis étrangers dès le début et je me suis accrochée en me forçant à parler anglais. J’ai beaucoup apprécié la bienveillance des Erasmus qui me disaient toujours : «prends ton temps pour parler, ce n’est pas le niveau en anglais qui compte mais ce que tu as à nous dire». Le dernier mois, je pouvais tenir à peu près n’importe quelle conversation. Le niveau en anglais ne doit pas être un élément s’opposant à un départ. Nous av ions aussi du temps pour visiter et découvrir Cracovie, la Pologne et les pays aux alentours. J‘ai découvert la passionnante histoire polonaise et je me suis beaucoup at tachée à ce pays.

La vie Erasmus reste l’aspect qui m’a le plus marquée pendant mon semestre. Les gens rencontrés, souvent d’origine européenne, étaient formidables. Les étudiants Erasmus sont très ouverts d’esprit et viennent facilement à la rencontre des étudiants de différentes nationalités, à la découverte de cultures…. Quatre mois, c’est court et pourtant, on a le temps de vivre des choses si fortes et de se faire de si bons amis ! La vie à Cracovie était si parfaite, le retour en France a été difficile, me laissant plein de regrets mais aussi plein de beaux souvenirs »

DES PETITS CONSEILS POUR L’INTÉGRATION :

  • Rejoindre le groupe Facebook Erasmus à Cracovie
  • Proposer sur le groupe de se mettre en collocation avec un étranger pour pouvoir parler anglais tout le semestre
  • Effectuer les activités proposées par les organisateurs Erasmus durant la semaine d’intégration pour se faire des amis

♦ Accord de coopération entre la FACO et l’Université de Macerata, Université publique.

◊ Présentation

En mai 2016 et à l’occasion du colloque international de Macerata sur la « contrainte en droit », la FACO (représentée lors du colloque par son doyen) et l’Université de Macerata [1] sont convenues d’associer leurs efforts en vue de promouvoir les échanges internationaux, d’accroître leur coopération scientifique et de favoriser le développement de la recherche et de l’enseignement supérieur, initial et continu, dans les domaines d’intérêt commun.

La FACO et l’Université de Macerata collaboreront dans les domaines suivants :

  • activités de recherche commune
  • échanges d’enseignants (universitaires et chercheurs)
  • échanges d’étudiants
  • échanges d’étudiants dans le cadre des travaux de stages de fin d’études
  • informations réciproques concernant l’enseignement et les travaux de recherche
  • échanges de publication à caractère scientifique ou technique
  • publication en commun de résultats scientifiques et documents pédagogiques
  • organisation de cours mutuels, de séminaires communs et de conférences conjointes

Dans le cadre de ce partenariat, la FACO et l’Université de Macerata proposeront à la rentrée 2017 un parcours pluri-diplômant de formation juridique franco-italien et sanctionné par la délivrance respective :

  • par la FACO, du diplôme de fin de premier cycle après la validation de la 3ème année et le diplôme de la Faculté Libre de Droit et Economie Gestion de Paris, mention Maître es arts juridiques après validation de la quatrième année du parcours,

et

  • par l’université de Macerata, du diplôme italien de Laurea Magistrale a ciclo unico in Giurisprudenza après validation de la cinquième année du

Ce parcours de formation en droit italien et en droit français a pour objectif la formation de juristes compétents et aptes à interpréter les droits publics et privés des deux pays.

Il doit permettre aux étudiants d’obtenir les diplômes requis pour se présenter au concours d’avocat dans les deux pays.

◊ Organisation et Contenu de la formation

Organisation de la formation

Fondé sur le principe de la réciprocité, le parcours de formation proposé se déroule par alternance de périodes d’études en France et en Italie nécessitant pour chaque étudiant deux années de mobilité dans l’établissement partenaire.

Pour les étudiants italiens, le parcours se déroule comme suit :

  • 1ère année en Italie,
  • 2ème année en France (année de mobilité),
  • 3ème année en Italie,
  • 4ème année en France (année de mobilité),
  • 5ème année en Italie.

Pour les étudiants français, le parcours se déroule comme suit :

  • 1ère année en France,
  • 2ème année en Italie (année de mobilité),
  • 3ème et 4ème années en France,
  • 5ème années en Italie (année de mobilité).

En conséquence, les étudiants français et italiens participant à ce programme d’échange suivront les enseignements ensemble, et dans le même établissement, uniquement pendant les deux dernières années du parcours (4ème année en France et 5ème année en Italie).

Langue de l’enseignement :

La langue de l’enseignement est principalement le français pour les enseignements dispensés à la FACO et l’italien pour les enseignements dispensés à l’université de Macerata. Toutefois certains enseignements signalés dans le tableau des enseignements pourront l’être en langue anglaise dans les deux pays.

◊ Évaluation de la formation

Modalités de Contrôle des Connaissances

Chaque enseignement est évalué selon les modalités de contrôle des connaissances en vigueur pour l’année en cours dans l’établissement où il est dispensé.

Ces modalités et la réglementation des études sont arrêtées chaque année par les instances compétentes de l’établissement dans lequel les enseignements sont suivis et communiquées aux étudiants au plus tard dans le mois qui suit le début de ces enseignements.

Dans chaque établissement, une unité d’enseignement est définitivement acquise dès lors que la moyenne finale obtenue est supérieure ou égale à 10/20. L’acquisition d’une unité d’enseignement emporte l’acquisition des crédits ECTS qui lui sont affectés.

A la FACO, la validation d’un semestre et des 30 crédits ECTS correspondants est obtenue par la validation de l’ensemble des unités d’enseignement qui le composent ou, à défaut, par compensation entre ces unités d’enseignement dès lors que la moyenne générale des notes obtenues à chaque unité d’enseignement et coefficientées par la valeur en crédits ECTS est supérieure ou égale à 10/20.

La validation de l’année et des 60 crédits ECTS correspondants est obtenue par la validation des deux semestres qui la composent ou, à défaut, par compensation entre ces deux semestres dès lors que la moyenne générale des deux semestres est supérieure ou égale à 10/20.

A l’université de Macerata, la validation de l’année et des 60 crédits ECTS correspondants est obtenue par la validation de l’ensemble des unités d’enseignement sans compensation entre ces unités d’enseignement.

Constitution des jurys

Chaque établissement constitue ses propres jurys pour la validation des unités d’enseignement, semestres, années et diplômes sanctionnant le parcours de formation.

◊ Droits de scolarité

Les étudiants sélectionnés pour entrer dans ce parcours de formation franco-italien doivent s’inscrire administrativement chaque année dans leur université d’origine où ils sont redevables des droits d’inscription.

Les années de mobilité, ils doivent en plus s’inscrire administrativement et pédagogiquement dans l’université partenaire en étant dispensés du paiement des droits de scolarité.

 

[1] L’Université de Macerata compte 10 963 étudiants en 2015/2016 et 316 enseignants. La direction est placée jusqu’en 2016 sous le recteur Luigi Lacchè.

L’Université de Macerata a été fondée en 1290 et elle est l’une des plus anciennes universités d’Europe. Ses principales activités sont axées sur les sciences humaines et sociales. Dans le cadre universitaire français, l’Université de Macerata est très présente au sein des formations et échanges internationaux de l’Université d’Orléans.

↓